Portugal : quand les étrangers délogent les habitants de Lisbonne


Partilhar

Lisbonne attire de plus en plus d’expatriés, notamment des Français, contraignant les habitants à déménager.

 

Le contraste est saisissant. Ici, des cafés branchés et des boutiques-hôtels aux azulejos flambant neufs. Là, des tavernes et des quincailleries surannées, grignotées par des commerces toujours plus à la mode. Cette évolution n’est pas pour déplaire au Français Dorian Liégeois, qui a choisi d’installer sa start-up baptisée Seeqle, spécialiste du recrutement sur les réseaux sociaux, dans ce quartier en pleine mutation : Baixa, en lisière du Tage. “Lisbonne a le potentiel de Berlin ou Barcelone il y a quelques années, justifie l’entrepreneur de 28 ans. Le cadre est agréable, les économies réalisées sur les loyers et les salaires à l’embauche sont importantes.”

Attirés par le soleil, la ­sécurité et un coût de la vie abordable, ­beaucoup ont, comme lui, franchi le pas : le Portugal, 10 millions ­d’habitants, comptait près de 15.300 résidents français ­déclarés en 2017, contre 4.500 en 2008. Parmi eux, des retraités, mais aussi des créateurs d’entreprise, des graphistes et des développeurs Web séduits par la touche digitale ­lisboète, où se tient depuis deux ans le Web Summit, sorte de Davos du numérique. “L’effet boule de neige est générationnel, souligne Manon Le Padellec, instigatrice du collectif d’entrepreneurs French Upers. Chaque semaine, je reçois un e-mail de quelqu’un qui souhaite s’installer!”…

https://www.lejdd.fr/international/europe/portugal-quand-les-etrangers-delogent-les-habitants-de-lisbonne-3731633
Partilhar

Leave a comment

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Este site utiliza o Akismet para reduzir spam. Fica a saber como são processados os dados dos comentários.